Vous pouvez définir un attribut dans une liste sur la base d'une requête SQL. C'est très utile car vous pouvez utiliser les données du flux de travail pour définir les attributs dans les listes.

Par exemple, vous pouvez définir le statut du client en fonction de l'activité du flux de travail.

 

  1. Dans la liste, vous devez d'abord sélectionner le type d'attribut.

  2. S'il s'agit d'un attribut à choix unique ou multiple, vous devez importer l'étiquette/le label pour les différents choix.

  3. Rédiger votre requête

    Vous disposez d'une section de requête SQL dans laquelle vous pouvez écrire votre requête SQL.


    La requête doit retourner une seule dimension.

    La seule chose qui change par rapport aux requêtes habituelles est la condition OÙ. Vous devez indiquer dans votre condition OÙ à quel élément vous calculez la requête.

    Vous devez écrire : OÙ <item_id> = '$item_id$'Par exemple, votre requête est basée sur la liste, vous allez écrire : OÙ _id= '$item_id$'

 

NB. Pour l'attribut de choix unique, la requête doit renvoyer la balise de chaque option et pour le choix multiple, elle renvoie un résultat y=opt1 si un seul choix est sélectionné, y=opt1,opt2 si plusieurs choix sont sélectionnés.

Dans notre exemple, il pourrait s'agir de la requête suivante en fonction du nombre de soumissions effectuées sur ce flux de travail.

Avec les informations suivantes :

  • id du flux de travail = qisdugusqhdioqs

  • id correspondant à l'id dans le workflow = item_selected__id


SELECT

CASE
WHEN COUNT(_id) > 0 THEN ‘option1’
ELSE ‘option2’
END

FROM w_qisdugusqhdioqs

WHERE item_selected__id = '$item_id$'